“People 4 Soil” est un réseau libre et ouvert d’ONG européennes, d’instituts de recherches, d’associations d’agriculteurs et de groupes environnementaux.

Nous sommes très inquiets par la dégradation croissante des sols aussi bien au sein de l’UE qu’au niveau mondial: l’érosion, l’imperméabilisation des sols, la diminution des teneurs en matières organiques, le phénomène de tassement du sol, la salinisation, les inondations, les glissements de terrain et la contamination ont des impacts négatifs sur la santé humaine, la sécurité alimentaire, les écosystèmes naturels, la biodiversité et le climat ainsi que sur notre économie.

Nous voulons faire pression sur les institutions européennes afin que soit adoptée une législation spécifique en matière de protection du sol qui fixe les principes et les règles que les Etats Membres doivent respecter. Nous voulons que l’Europe reconnaisse le sol comme étant un bien commun essentiel pour notre vie et en assume la gestion durable comme engagement prioritaire.

Aujourd’hui le sol ne fait pas l’objet d’un ensemble de normes cohérentes dans l’Union Européenne: la proposition de directive cadre sur le sol a été retirée en mai 2014 après huit ans de blocage de la part d’une minorité des Etats Membres. Les politiques communautaires existantes dans d’autres secteurs ne sont pas suffisantes pour garantir un niveau de protection adéquat pour tous les sols en Europe.

Les citoyens européens ont le droit de prendre directement part à l’élaboration des politiques de l’UE par le biais de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE). En adhérant à “People 4 soil” devenez promoteurs d’une pétition visant à introduire une législation spécifique en matière de sol en Europe. Lorsque l’initiative sera lancée nous vous demanderons de vous engager dans la diffusion de la pétition.

Aussitôt l'enregistrement de la proposition d'initiative confirmé, les organisateurs peuvent commencer à recueillir des déclarations de soutien auprès des citoyens. Nous disposons de 12 mois pour recueillir le nombre requis de déclarations (1 million au total, avec un nombre minimum dans au moins 7 États membres).